Trompe le pied

    Salut les mignons

    remis de vos émotions Benefitesques?

    Aujourd’hui, je remercie grave Balibulle et son article sur la continuité collants-chaussures. Car grâce à elle, je me suis rappelé (honte sur moi d’avoir oublié, je sais) que cet été, bien inspirée, j’avais fait l’acquisition d’un collant (cit-)rouille. Et comme j’ai trouvé l’esthétique guiboles monochromes plaisante à l’oeil, je vous balance ma propre interprétation du truc (même si en vrai je suis pas totally sûre d’adopter dans la vraie vie de tous les jours). Merci Bali !

    Tu vas voir, on dirait un peu une pub pour Dim

    Poupoupidou

    Bon, en revanche, les collants sont d’une provenance qui m’échappe tout à fait … scandale ! mais bon j’avais oublié leur existence même, donc…
    Escarpins vintage présentés ici

    On se quitte sur ma photo en mode Kawai (mon propre hommage à la Tokyo VFNO où je n’étais pas !). En vrai je sais pas si ça m’évoque plus l’item « boiterie de l’enfant » (oui, j’ai fait de la traumato aujourd’hui) ou l’élégance nippone !

     

    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

    Une réponse à Trompe le pied

    1. Balibulle dit :

      Han, mais c’est génial ! Ils étaient faits l’un pour l’autre. Eh ben voilà je suis jalouse :)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>