DU feat. L’atelier d’Anaïs

Translate original post with Google Translate

Hello les poulettes

Vas-y, c’est reparti pour un tour, dégaine ta répartie de folie, parce qu’aujourd’hui je te fais découvrir l’adorable Anaïs et sa collection de headbands non moins adorable. Le headband de nos jours, c’est un peu l’indispensable mode : de Carrie Bradshaw à Blair Waldorf, la fashionista ne fait pas d’écart quand le bijou de tête (c’est cheum la VF quand même !) croise son chemin. Perso, moi je suis grave cliente, déjà parce que c’est beau, que ça suffit à transformer une tenue toute con et qu’en plus c’est un des rares bijoux (oui, bijou !) que je peux me permettre de porter à l’hosto (enfin pas avec Mr “sobre et propre sur soi” appartenant à la catégorie des hommes qui n’aiment pas les femmes, ce qui est con pour un gynéco).

Bref, tout ça pour te parler de la jolie petite marque L’atelier d’Anaïs (que je te laisse le soin de découvrir et savourer en cliquant sur le lien). C’est beau, c’est efficace, et j’adore ce côté “jeu de rôles” : chaque pièce a sa personnalité et suffit à vous transporter dans la peau d’une Sarah Bernhardt ou d’une Dita Von Teese en 30sec.

Et comme on sait que tu nous aimes à mort (non, mais nous aussi t’sais !) on te propose d’exacerber ton côté dinde urbaine en parant ton crâne délicat (ou pas) de plumes précieuses : que ce soit pour une journée, une soirée, une spéchol occazione ou pour la vie, on te garantit que personne ne te sera indifférent !

Bon, t’as pigé, on aime bien te poser des questions (promis on te balancera pas de lumière qui pique les yeux dans la tronche), alors pour tenter de remporter cette pièce unique en son genre, va falloir nous dire :

pour répondre ça se passe ICI, en commentaire

Bon, et comme ça fait toujours plaisir à nos ego démesurés, un petit like sur fb et le tour est joué (surtout que si tous tes amis (ou tes curly) se mettent à liker en cadence, on se retrouve à genre 15000 like quoi : reine du monde en somme)

Pour kiffer L’atelier d’Anaïs

Allez, je te balance la beauté à gagner :

De profil

De face

De face qui piaille

De dos (piège ! +1 pour toi qui suis)

Voilà les grosses ! Vous avez 10 jours (soit jusqu’au 3 mai)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

20 Responses to DU feat. L’atelier d’Anaïs

  1. Dindon says:

    J’irais coloniser Mars avec Jacques Cheminade !
    Ahahah !

  2. Clotilde says:

    Perso, j’irais me secouer les plumes au Moulin rouge pour voir d’autres cocottes comme moi, mais en moins grasse. J’avoue, j’irais aussi pour me dégoter un beau chapon qui m’arrosera et qui éventuellement pourra me farcir sans me briser les oeufs. Mais bon, me connaissant, jvais encore ramener un pauvre poulet à crête ridicule avec la peau sur les os. Jsuis une poule mouillée, mais faut pas me voler dans les plumes !
    CotcotCotilde !

  3. Oriane says:

    J’irais me faire déplumer dans une basse cour !

  4. charlotte says:

    Je volerais jusqu’à Montpellier retrouver ma nana adorée!

  5. Héloïse says:

    Je voguerais au fil de ma plume tout en chantant “I believe I can fly…” et espérant ne pas être comme Icare.

  6. Emiii says:

    Moi aussi délicate et distinguée que le cygne, j’irais me poser sur les docks populaires, avec d’autres amies cygnes, papoter, et faire LA différence !

  7. Line says:

    Je survole toutes les régions du monde, beau signe noir élancé que je suis … J’ai un petit balontin de l’atelier d’Anaïs accroché à ma pâte manucurée … Ces petits bijoux font le bonheur de toutes les fashonistas du monde !!

  8. Lucie says:

    je m’envole loin, très loin dans un monde de paillettes, retrouver mes folles amies emplumées, pour une soirée où nos pattes trinques avec des cosmos à nos magnifiques tenues!!!

  9. Héloïse says:

    Je m’envolerais sur le mont Olympe afin de concurencer Hermès aux pieds ailés en devenant la nouvelle messagère des dieux avec mon headband à plumes!

  10. Jessica says:

    Je te volerais dans les plumes!!!

  11. Héloïse says:

    Je m’en irai trouver mon prince charmant afin qu’il m’emporte au septième ciel grace à ce petit instrument ailé!

  12. Perside says:

    Avec mes plumes de têtes,
    Mon esprit s’envolerait,
    Voguerait jusques en Crête
    Et d’un dieu s’enticherait..

    Toutes les montagnes d’un bond nous gravirons
    Nous rencontrerons un paon, un cygne, un ange
    Nous gouterons à l’ambroisie, à cet étrange
    Nectar et je detesterai.

    Quittant mon dieu, volant plus vite que ses maigres pouvoirs de contes idiots, je partirai vers New York, la zone 51, la porte des étoiles. Au dessus de tout danger, je passerai faire un coucou à la reine blanche du pays des merveilles, au petit prince, aux dames de Gandahar.

    Puis je me lasserai; j’irai voir tous les mondes parallèles, pour voir si dans un au moins, mes parents m’ont acheté la console vidéo de mes rêves pour mon neuvième anniversaire.

    En rentrant, peut être, faire un tour par les enfers sans payer Charon, pour le plaisir de la fraude; et serrer la main à Hector le troyen pour lui dire qu’il a fait du bon boulot, malgré tout.

    Et enfin, peut être que je me réveillerai.

  13. minona says:

    Comme les auteurs trempent leurs plumes dans l’encrier, j’irai tremper la mienne dans la vie (et le bleu du ciel, comme disait l’autre)…
    En route, j’en perdrais surement une ou deux. Ainsi va…
    Mais promis, si celles là deviennent les miennes, je ne laisserai personne me voler dans les plumes!
    J’en prendrai bien soin, car j’ai les rêves hauts, et besoin d’elles pour voler jusqu’à eux.

  14. Hortense says:

    Avec mes plumes, c’est au clair de la lune que j’irai allumer les Pierrots.

  15. Maryline says:

    Dans les bois ,si mon ramage se rapporte à ce plumage!

  16. Avec mes plumes de tête,
    je ferais trop la fête
    j’en deviendrai pompette
    je ferais pleins de boulettes
    et je mangerai plein de cacahuètes
    je trouverais ça trop chouette
    et je finirai sous la couette

  17. Avec mes plumes de tête
    je ferai trop la fête
    j’en deviendrai pompette
    je ferais pleins de boulettes
    je mangerai toutes les cacahuètes
    je trouverai ça vraiment chouette
    et je finirai sous le couette

  18. Perside says:

    Haha, j’aime beaucoup le poème de Kate :D

  19. Claire-So alias Clopin says:

    Je surgirai tel l’aigle noir semblant creuver le ciel.
    Lentement les ailes déployées, je tournoierai
    Dans un bruissement d’ailes, comme tombée du ciel.
    Mes yeux couleur rubis, mes plumes couleur de nuit,
    A mon front, brillant de mille feux, je porterai un joli diamant bleu.
    Je t’emmènerai au pays d’autrefois,
    Comme avant dans tes rêves d’enfant,
    Pour cueillir en tremblant des étoiles, des étoiles.
    Et soudain, dans un bruissement d’ailes,
    je prendrai mon envol, pour regagner le ciel.

  20. Avec mes plumes sur la tête je vais à cirrhose directe

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>